D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui satisfait Allah au dépend de la colère des gens (1), Allah lui suffit. Et celui qui met Allah en colère pour obtenir la satisfaction des gens (2), Allah le laisse aux gens (3) ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2250)

(1) C’est à dire que le personne obéit à Allah même si les gens ne sont pas content de cela.
(2) C’est à dire que la personne cherche le contentement des gens en faisant une chose qu’Allah a interdit ou en délaissant une chose qu’il a imposé.
(3) C’est à dire que Allah laisse alors les gens lui faire du mal et commettre des injustices à son encontre.
(Touhfatoul Ahwadhi, hadith n°2414)

عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من أرضى الله بسخط الناس كفاه الله ومن أسخط الله برضا الناس وكله الله إلى الناس
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٥٠)

Ouwayss Bin 3amir Al Qarni le maitre (le meilleur) des taabi3in (première génération après les compagnons) et le meilleur des adorateurs après les compagnons qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :
« Le fait d’ordonner le bien et d’interdire le blâmable ne laisse, au croyant, aucun ami :
On leur ordonne le bien et ils nous insultent, trouvent de l’aide parmi les débauchés.
Et par Allah, jusqu’à ce qu’ils arrivent à m’accuser de choses très graves !
Par Allah, je n’arrêterai pas de leur tenir tête, pour leur montrer la vérité d’Allah. »
[Al i’tisam de l’imam ach-Chatibi (p.20 dar al-Akida)]

وقد نُقِل عن سيِّد العبَّاد بعد الصحابة أُويس القرني : أنه قال
إن الأمر بالمعروف والنهي عن المنكر لم يدعا للمؤمن صديقا
نأمرهم بالمعروف فيشتمون أعراضنا ، ويجدون على ذلك أعوانا من الفاسقين ، حتى -والله- لقد رَمَوْني بالعظائم ، وايم الله ؛ لا أدع أن أقوم قيهم بحقه
[الاعتصام للإمام الشاطبي – ص20 دار العقيدة]

Sufyân ibn Sa`ïd At-Thawrî disait:
« Si tu satisfais ton Seigneur, tu mettras en colère les gens, et si tu les mets en colère, alors prépare-toi à recevoir les flèches, et se préparer à recevoir les flèches est meilleur que le fait que la religiosité de la personne disparaisse. »
•Source : {L’histoire des Compagnons et des Pieux Prédécésseurs » ; p351 – îbn l-Jawzi}

Ash-Shafi’i a dit : « L’agrément des gens est un objectif qui ne peut être atteint, ainsi tu dois te tenir à ce qui t’améliorera.
Attache-toi y et délaisse toute autre chose et n’y participe pas. »
[Lumière sur la voie des Pieux Précesseurs, p227]

Free WordPress Themes, Free Android Games