Toutes les Louanges sont à Allah. Nous Le louons et implorons Son aide ainsi que Son pardon. Nous nous réfugions auprès de Lui contre le mal de nos propres âmes et contre nos mauvaises actions. Nul ne saurait égarer celui qu’Allah guide ou guider celui qu’Il égare. J’atteste que nulle divinité n’est digne d’être adorée en dehors d’Allah, L’Unique et sans associé et j’atteste que Muhammad est Son Serviteur et Messager. Puisse Allah lui accorder, ainsi qu’à toute sa famille et à l’ensemble de ses compagnons, salut et abondantes bénédictions.

« Ô vous qui portez la foi ! Craignez Allah comme il se doit et ne mourrez que pleinement soumis ! »

« Ô vous les gens ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être et a créé de celui-ci son épouse pour faire se répandre, à partir de ces deux là, beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au Nom duquel vous vous implorez les uns les autres et craignez de rompre les liens de parenté. Certes, Allah vous observe parfaitement. »

« Ô vous qui portez la foi ! Craignez Allah et ne vous exprimez qu’en bien, afin qu’Il purifie vos oeuvres et vous accorde le pardon de vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son Messager recevra une énorme récompense. » 

Ceci étant dit :

La meilleure parole est certes la parole d’Allah et la meilleure voie , est certes celle de Muhammad صلى الله عليه وسلم. Quant aux pires oeuvres, ce sont celles que l’on a introduites [en religion] . Or , toute oeuvre introduite est innovation ( bid‘a ) , toute innovation est égarement et tout égarement mène en enfer .

Ceci étant dit :

Dans cet article nous allons distingué (la différence) entre un pays musulmans et un pays mécréant car il y a des jugements cités par nos imams et savants dans les livres de croyance, et jurisprudence  parmi autre :

1- l’obligation de faire la hijra ( l’émigration ) du pays non musulman ( mécréant ) vers un pays musulman ;

2- la viande venant d’un pays musulman est halal quant a la viande venant des pays mécréants ( excepté des gens du livre ) elle n’est pas licite ;

3- il n’est pas permis de prendre la nationalité d’un pays mécréant ;

4- il est obligatoire d’aimé la patrie ( pays ) musulmane  .. 

c’est quatre jugements là sont en titre d’exemple si non il y as d’autres jugements cités par les imams et nos savants contemporains .

saches mon frère en islam ( Qu’Allah te guide sur le droit chemin ) que le gens de la sounna et du consensus ont une position et voie pour distingué le pays musulman du pays mécréant; c’est les khawarij, takfirits et d’autre parmi les égarés qui ont contredit cela.

LES PAROLES DE NOS SAVANTS POUR DISTINGUÉ ENTRE LA TERRE D’ISLAM ( DAROUL-ISLAM ) ET LA TERRE DE MECREANCE ( DAROUL-KOUFR ) :

  •  On demanda a l’Imam Ibn Baz: « Dans la plupart des terres islamiques, il existe des pratiques de shirk, et il y a des constructions (mausolées) sur des tombes de vertueux, le but de ma question est de savoir si ces terres sont considérées comme islamiques ou non-islamiques ? »
Il répondit : « Cela est basé sur l’observation (de ces terres), lorsque les symboles de la mécréance prédominent, c’est une terre de mécréance; et lorsque les symboles de l’Islam prédominent, alors c’est une terre d’Islam, conformément à ce qui y est apparent (de l’extérieur) et prédominant (au niveau de la situation). Conformément à ce qui y prédomine, quelle que soit ce qui prédomine… quand l’Islam et la Prière, ainsi que d’autres symboles de l’Islam prédominent, c’est une terre d’Islam, même si le dirigeant est un mécréant. »
Remarque: Les Takfiris Khawarijs déclarent les terres d’Islam comme étant des terres de Koufr parce que le dirigeant est pécheur, ou tombe dans les grands péchés, ou ne juge pas entièrement par ce qu’Allah a révélé, ou encore parce que des grands péchés se trouvent dans ce pays (alcool, usure) sans qu’il aient été déclaré licite avec conviction.
  • Cheikh el Islâm Mohammed Ibn Abdi el Wahhâb رحمه الله a dit : « Et l’immigration (légale) est de se déplacer d’un pays de polythéisme vers un pays d’islam »
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine (rahimaho-Allah) explique cette parole dans son Commentaire du livre des trois fondements « thalâthatou el oussoùl » : Le pays de polythéisme est celui où on y accomplit les pratiques de la mécréance et ne s’effectue pas les pratiques de l’islam comme :
– l’appel à la prière,
– la prière en groupe,
– (les prières et fêtes) de l’Aïd
– et (la prière) du vendredi avec un aspect global et général.
Et si j’ai dit avec un aspect global et général c’est pour exclure ce qu’on effectue de ces rites d’un aspect resserré comme dans les pays des mécréants dans lesquels il s’y trouve la minorité de musulmans car on ne considère pas un pays en tant que pays d’islam, seulement, avec l’accomplissement de la minorité des musulmans aux rites de l’islam !
Par contre le pays de l’islam est celui dont les rites sont accomplis d’un aspect général.
  • Sheykh muqbil ibn hady rahimahuLLAAHﷻ a dit :

﴾ – Dârul Islâm, c’est le pays dans lequel dominent ses adeptes, les Musulmans, et ce même si le gouverneur est socialiste ou athée, le pays demeure Musulman.

– Dârul kufr, c’est le pays dans lequel les habitants prédominants sont des mécréants.﴿

۩ min fiqhil ‘imâmi ‘aby ~abdirRAHMANi muqbili bni hâdîl wâdi~y raHimahuLLAAH ﷻ, vol.3 page 291 num.83 chez dârl mustaqbal , 1ère édition de 1434 ۩ .
  • Cheikh al_albany dit : les pays musulmans de nos jours ne sont pas comme les pays musulmans dans l’antiquité mais tout compte fait ce sont des pays islamiques
    Il dit aussi ; le sujet que ibn taimya a cité ; le pays n’est pas par les freques ; mais plutôt par les habitants si la majorité des habitants du pays sont musulmanes et leur système est musulman alors c’est un pays islamique même s’ils jugent par un régime non islamique .

Des propos claires venants de nos savants , le fait que le gouvernement ou régime ne jugent pas par la char’ia ne fait pas ces pays des pays non musulmans , si le pays compte une majorité musulmane et ils ont un rithme et système musulman le pays reste musulman même s’ils ont un régime démocratique ou socialiste ..

La Guinée , le Sénégal le Mali .. réunissent en générale tous ces signes islamiques depuis plus de 10 siècles jusqu’à nos jours , Et Alhamdoulillah la Guinée compte 90 à 95 % de musulmans ; celui qui prétend que la Guinée le Mali le Sénégal .. ne sont pas des pays musulmans est un égaré qui veut semé de la pagaille et la turpitude dans ces pays soyez vigilants et en garde de lui, car c’est un suiveur de l’égaré sayyd kotoub qui dit : la patrie (le pays musulman) n’est qu’une poignées d’une terre impure. ( Qu’allah nous préserve de l’égarement des frères musulmans et celle de tous innovateurs Amine )

Je réitère ce qui a été rapporté d’El-hadj Mansour fadiga l’ex président du conseil islamique de Guinée : la Guinée est un pays musulman, c’est le gouvernement qui est laïc .
En réalité El-hadj avais bien compris cet sujet  ( la distinction et description d’un état musulman ) c’est pourquoi El-hadj s’est prononcé devant des cadres et hautes personnalités du pays , car le fait que le gouvernement juge par une autre lois qui n’est pas la lois d’Allah ou que le régime soit laïc n’exclut pas le pays d’être un État islamique ou un État musulman .
Nous demandons a Allah par Ses noms parfaits et attributs sublimes qu’Il préserve la guinée de tout mal ainsi que tous les pays musulmans , qu’Il guide nos dirigeants vers ce qu’Il aime et agrée , que Sa prière et Son salut soient sur Son prophète sa famille , ses compagnons et tous ceux qui suivent sa guidée jusqu’au jours dernier . Amin
PAR NOTRE FRÈRE MOHAMED SYLLA ( Qu’Allah le préserve )
Free WordPress Themes, Free Android Games