Question : Qu’Allah vous récompense notre Cheikh, ceci est la sixième question, elle demande du Maroc : Est-ce qu’il m’est permis de boycotter mon mari lorsqu’il y a un manque de compréhension entre nous, par le boycott, je voulais dire le fait de ne pas lui parler, et que je l’empêche de me toucher ?

Réponse du cheikh Obeïd Al-jabiri – Qu’Allah le préserve – :

« Pauvre! pourquoi ma fille ? Nous n’avons appris d’aucune femme parmi les femmes des compagnons, et ni celles d’après eux, qu’elle ait fait ce genre d’acte.
La meilleure chose que je te conseille toi et ton mari est:

Premièrement : il est obligatoire à chacun d’entre vous d’avoir la conviction que son conjoint est une responsabilité sur lui, qu’il doit obligatoirement s’acquitter de ses devoirs en entier, il ne doit pas outrepasser (son conjoint) en diminuant (boycottant) ses droits.

Deuxièmement : je vous conseille de s’entre tolérer (se comprendre), et de se pardonner les un les autres vos défauts (manquements), si la femme manque à certains de ses devoirs nous conseillons a l’homme de pardonner tant qu’il lui est possible, et si l’homme aussi manque à certains de ses devoirs, nous demandons à la femme de pardonner, la perfection appartient à Allah seul.

Attention! attention, toi et ton mari aux tentations de Chaïtan, je vous rappelle ce verset :
﴾ Et dis à Mes serviteurs d’exprimer les meilleures paroles, car le Diable sème la discorde entre eux. Le Diable est certes, pour l’homme, un ennemi déclaré ﴿ [Sourate 17 : 53]

Je vous mets en garde toi et ton mari contre les tentations de Chaïtan »

 

Traduit et publié par la chaîne:
Les Salafis De Guinée

 

 

Free WordPress Themes, Free Android Games