Question : Avez vous des conseils à donner aux conjoints, a savoir que les problèmes conjugaux de même le divorce sont devenus fréquents des les foyers de ceux qui s’attachent (s’affilient) a la Sounnah, a tel point que les choses sont devenus de la pagaille ?

Réponse :
« Ce que je conseil aux conjoints est de s’entraider sur le bien et la piété, et nous les conseillons aussi (d’avoir) des bons comportements, car Chaïtan (le diable) veut toujours séparer entre l’homme et sa femme, comme c’est rapporté dans certains hadiths authentiques …
L’homme doit être bienfaisant envers sa femme comme vous avez entendue les hadiths : (( prennez soin des femmes, elle vous ont été confiées )) c’est a dire : elles sont des détenues.

Et Allah dit dans Son noble livre : { n’oubliez pas les mérites (faveurs) qui sont entre vous } [sourate 2 : 237]

La femme est faible, Andjassa, qui chantait pour faire courir vite les chameaux, le prophète ﷺ lui a dit : doucement avec les flacons, c’est a dire les femmes sont sur les chameaux, s’il fait courir vite (les chameaux) cela risque de faire tomber celles qui sont sur les chameaux.
La femme est comme un verre nous devons être doux avec elle, et Allah dit dans Son noble livre : ﴾ Et parmi Ses signes [le fait] qu’Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté ﴿ [Sourate 30 : 21].
Et Il dit exalté soit-il : { C’est Lui qui vous a créés d’un seul être dont il a tiré son épouse, pour qu’il trouve de la tranquillité auprès d’elle } [Sourate 7 : 189] pour qu’il se repose auprès d’elle.

Et la femme aussi doit craindre Allah à l’égard de (son) mari, il part au travail, il travaille toute sa journée, il ne doit pas revenir et sa femme commence à lui juger sur tous petits ou grands [qu’il a fait], elle doit être une bonne assistante (aide) pour son mari, comme l’a dit Khadija quand le prophète ﷺ lui ai venu en tremblant de peur, quand il a vu Djibril et Djibril lui a serré, il a eu peur que ça soit un Chaïtan (diable) [qu’il a vu] ou autre, et Khadija – Qu’Allah l’agrée – a dit : « Non, Allah ne vas pas t’humilier, tu suis le lien parenté, et tu aide le nécessiteux »

Ce qui est obligatoire à la femme c’est de craindre Allah à l’égard de son mari, qu’elle patiente sur lui, après quelques jours ils auront des des enfants et ils s’occuperont de leurs enfants.

Quant au musulman sunnite qui se marie et divorce, se marie et divorce, ceci peut-être une cause de faire fuir beaucoup de femmes de la Sounnah, il est nécessaire de s’intéresser aux adorations et à la science.
Qu’Allah nous vient au secours »

 

Traduit et publié par la chaîne:
Les Salafis De Guinée

 

Free WordPress Themes, Free Android Games