Question : Quel est votre conseil pour la femme qui prend de la paresse (faiblesse) dans le service de son mari, elle rejete beaucoup la demande de son mari.

La Réponse du Cheikh Abdoullah Al Boukhary – Qu’Allah le préserve – :

« la vie entre les deux conjoints [doit être] une vie basée sur l’amour, le respect, et la considération, elle [ne doit pas être] basée sur des disputes, ou des violentes répulsions, ou de montrer des mauvais comportements.
Et si Il y’a quelque chose qui survient [entre les deux conjoints] cela doit être réparé.

La femme a des devoirs et elle a des droits, des devoirs envers son mari, ses enfants, en général [tout ce qui concerne] son foyer.

Elle a [aussi] des droits sur son mari, et toute personne qui est sous sa responsabilité.
Tout un chacun doit connaître ses droits et devoirs.

Et cette femme doit savoir qu’elle serait la perdante dans le fait de refuser le service de son mari.

La vie conjugale ne doit pas être fondée sur le mécontentement, l’abstention, refuser d’obéir à son mari.
Les Hadiths rapportés sur cet sujet dans la menace [de la femme] sont nombreux, et les Hadiths qui ordonnent à la femme d’obéir à son mari sont nombreux, c’est elle la perdante.

Et l’homme aussi doit craindre Allah qu’il aide (sa femme), et si il déteste quelque chose d’elle, il va certes aimer autre chose d’elle, c’est comme ça que la vie (conjugale) doit aller, elle a besoin d’éducation, d’enseignement, et de piété (clémence).

Elle n’est pas une esclave chez toi, tu ne dois pas la traiter comme une esclave, tu ne dois pas demander ce qui ne t’est pas permis de demander.

Et elle aussi ne doit pas traiter son mari comme un esclave pour elle, ou qu’elle n’est pas dans l’obligation de l’écouter et de l’obéir.

C’est comme cela, chacun doit connaître ses devoirs »

Traduit et publié par la chaîne :
Les Salafis De Guinée

 

Free WordPress Themes, Free Android Games