(❶) Quel est le jugement dans le fait de s’envoyer des messages entre filles et garçons ?

Cheikh Obeïd Al-djabiry – Qu’Allah le préserve – dit :

« S’envoyer des messages téléphoniques est un moyen et une occasion que chacun des deux (qui se parlent et qui s’écrivent) accroche son cœur à l’autre.

Ceci conduit à la séduction, et donne une porte (d’entrée) à Chaïtan.
Il ne t’est pas permis Ô toi la musulmane de passer ton temps avec des hommes étrangers à toi, et tu leur envoies des messages sous prétexte « je les conseille » si tu as un besoin qui demande une question, demande aux hommes de sciences, à la mesure du besoin, après tu quittes.

De même ces messages (entre filles et garçons) et ce qu’il ya comme salutations et paroles mignonnes, cela fait partie de la plaisanterie dans la parole, qui t’a été interdite Ô toi la musulmane.

De même [aussi] tu peux être la cause de discordes et mal entente entre les conjoints (mariés), qui peut être une cause de divorce, tu sais qu’en Occident de même qu’en Orient il y a eu du mal (entre les conjoints) à cause de ces messages et conversations (téléphoniques)?!.

C’est pourquoi j’appelle chaque Salafi homme et femme à délaisser cet acte honteux dont Chaïtan a ouvert pour eux et l’a embelli dans leur cœurs sous prétexte: « partager la science et la Da’wa ».

Ne faisait pas partie du comportement des pieux prédécesseurs que les hommes rencontrent les femmes pour se faire des rappels [directement], plus tôt la femme venait demander au savant ce dont la femme a besoin dans sa religion, et s’il y avait une savante elle s’asseyait pour celui qui venait chercher (la chaîne de transmission des hadiths) homme ou femme, [Mais] à la présence de son Mahram et derrière un rideau … »

(❷) Cheikh Ibn Outhaïmine – Qu’Allah lui fasse miséricorde – a dit :

« Il n’est permis à aucun homme d’envoyer des messages à une femme étrangère pour lui, à cause de ce qu’il y a dans cela comme séduction, l’expéditeur peut penser qu’il n’y a pas de séduction [dans ce qu’il fait], mais Chaïtan ne cesse de [l’inciter] jusqu’à ce qu’il l’excite (lui) et l’excite (séduit) [elle aussi] …

Il y a dans le fait de s’envoyer des messages entre filles et garçons une grande séduction (fitnâ) et un grand danger, il est obligatoire de s’éloigner de cela, même s’il prétend qu’il n’y a pas de séduction ou de tentation (d’amour) [dans ce qu’il fait] »

(❸) Cheikh Salih Al Fawzan – Qu’Allah le préserve – fut interrogé :

Quel est le jugement de s’envoyer des messages par Mail, et quel est son jugement quand cela est utile (intéressant), comme écrire à une [fille] éduquée ou poète ?

Réponse :

« Envoyer des messages aux jeunes filles, cela est interdit a la base, si c’est avec des hommes qui ne sont pas son Mahram, à cause de ce qui s’impliquent la dessus comme séductions et contradictions (religieuses) même si la fille est éduquée ou une poète, car repousser le mal doit être devancé sur le fait de rapporter du bien.

Et généralement c’est des mauvais résultats qui surviennent, à cause de ces messages entre filles et garçons, pour des soit disant rencontres ! »

✅ Traduit et publié par la chaîne :
Les Salafis De Guinée

══════❀🔘❀══════

📚 SOURCE :
https://telegram.me/SalafisDeGuinee

══════❀🔘❀══════

Free WordPress Themes, Free Android Games